Sécurité routière et code de la route


Suite au bilan catastrophique des cinq dernières années sur les routes françaises, le comité interministériel de sécurité routière a adopté certaines mesures en vue de protéger les usagers de la route et de réduire ainsi le taux de mortalité sur les routes. Toujours en matière de sécurité routière, le code de la route a également connu des changements.

Les nouvelles mesures de la sécurité routière

Le conseil interministériel de sécurité routière de l’année 2018 a porté sur trois thèmes visant le renforcement de la sécurité sur les routes. Le premier thème portait sur la participation de tous à la sécurité routière. Ainsi, ce conseil a opté pour la sensibilisation des jeunes, des étudiants, des fonctionnaires et même des personnes âgées. Le deuxième thème quant à lui portait sur la protection de tous les usagers de la route. Ce conseil a décidé de réduire la vitesse sur les routes secondaires, qui passe de 90 à 80 km/h. Des mesures ont également été prises sur le téléphone et l’alcool au volant. Enfin, des résolutions ont été adoptées pour anticiper l’arrivée de nouvelles technologies en matière de sécurité routière.

L’examen du code de la route

L’examen du code de la route a connu des modifications liées à son déroulement et à son contenu. Les candidats à cet examen doivent désormais faire face à de nouvelles formalités. Hormis une carte d’identité valide, ils doivent également remettre à l’entrée de la salle d’examen une copie imprimée de leur convocation, qu’on leur aura préalablement envoyée par mail. Les candidats reçoivent une tablette, des écouteurs et ont 30 minutes pour répondre à 40 questions. Les résultats sont disponibles au bout de 48 heures maximum. Cet examen est plus réaliste aujourd’hui et les candidats doivent avoir des connaissances sur les gestes de premier secours.