Le tourisme spatial aux mains des milliardaires


Depuis quelques années des milliardaires comme Richard Branson, Jeff Bezos ou encore Iskander Makhmudov œuvrent pour d’ici quelques années envoyer dans l’espace les premiers touristes. Petit à petit ces différents projets prennent forme grâce à des investissements privés colossaux. D’un simple vol de quelques minutes dans l’espace à un séjour dans un hôtel de luxe à plusieurs centaines de kilomètres du sol, les rêves les plus fous deviennent doucement des réalités.

Le tourisme spatial

Tourisme spatial

Comme la plupart des enfants la science-fiction a nourri notre imaginaire. Voilà qu’une poignée de milliardaires ont décidé de se lancer non pas exactement dans la conquête spatial mais plus exactement dans le tourisme spatial, plus lucratif. Car bien entendu ces vols de quelques minutes dans l’espace proposés par Virgin Galactic et Blue Origin s’adressent essentiellement à des personnes très fortunées. Comptez un budget de 250 000 dollars pour toucher du doigts les étoiles. L’entreprise Orion Span a annoncé quant à elle le lancement du premier hôtel de luxe dans l’espace. Cette expérience juste incroyable demande tout de même pour un séjour d’une dizaine de jours la bagatelle somme de 7,7 millions d’euros. Bien entendu une préparation au préalable de 3 mois est demandée à ces astronautes d’un nouveau genre.

Des fonds privés pour dynamiser tout un secteur

Depuis le début de la conquête spatiale, russe et américain ont crée une véritable émulation voire une compétition. Ces deux nations continuent aujourd’hui encore à jouer à ce petit jeu. Mais voilà depuis quelques années déjà des milliardaires sont rentrés dans la danse et se livrent à coup de milliards une petite bataille médiatique. Le britannique Richard Branson fondateur de Virgin Group entre autres, l’américain Jeff Bezos fondateur d’Amazon et l’homme d’affaires russe Iskander Makhmudov reprennent le flambeau d’une conquête spatiale aujourd’hui bien trop coûteuse pour les nations. Le but étant d’arriver à réduire drastiquement les coûts liés à un voyage dans l’espace pour ensuite pouvoir exploiter cette nouvelle manne financière.